Bienvenue

Tous les artistes sont des super héros dans leur domaine. REPERTOIRE D’ARTISTES en ligne! Venez vite découvrir des artistes, des œuvres, des expos… Aussi sur Facebook!

Bonjour et bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l’ART!!!

Je me présente je m’appelle Rose et je suis en classe de BTS design de produit au lycée. Je suis passionné par l’Art et j’aimerais partager ma passion avec vous et vous montrer mon univers. J’aimerais vous faire découvrir les artistes qui m’ont donné envie de m’orienter dans l’art mais aussi ceux que j’ai découvert grâce à mes professeurs ou juste par curiosité en surfant sur le net.

Vous trouverez sur ce blog :

Des artistes, des oeuvres, des expositions, des écoles et classes d’art, mais aussi mes prpores oeuvres et croquis.
Rendez-vous sur ma page facebook :

http://www.facebook.com/supermandesign
Mise à jour du site fréquente!

Bonne visite à tous, et n’hésitez pas à me contacter (à droite sur la page « contactez moi« ) pour plus d’informations mais aussi pour me faire découvrir à votre tour des artistes, des œuvres… que je publierai sur ce blog.   Je compte sur VOUS!!!!!                   #Rose

Beau WHITE

Il ya des thèmes et des récits qui sont relativement simples et évidents, en mettant l’accent principal sur le ridicule.  Aussi ridicule que cela puisse paraître, son œuvre est assez impressionnant quel que soit votre goût, Beau Blanc offre quelques images de provocation de pensée. « Bien que je ne prend pas mon travail trop au sérieux, je ne passe énormément de temps à réfléchir à mon processus créatif. C’est là que je tire le plus de sens à mon art; Dans l’accomplissement, pas la discussion qui suit. »

En effet, Beau WHITE se sert d’image qui peuvent choquer ou qui nous rappelle de mauvais souvenir pour nous toucher au plus profond. L’art artworks se développe beaucoup et il a fallu trouver le moyen de se démarquer, ici Beau marque les esprits. Avec un humour un peu décalé, il arrive à transmettre des idées, des pensées, des sentiments… souvent de dégout.

A remarquer que sa démarche est étonnante, certain artistes cherche a se démarquer et à avoir de bonnes critiques grâce à un dessin très travaillé, un sujet très actuel ou intéressant pour le plus grand nombre, mais Beau fait le contraire et donne une sensation bizarre. On n’a pas envie de s’attarder sur ces œuvres comme sur celle d’autre artiste, mais là est toute la réflexion. Par exemple, quelqu’un (d’un peu sensible, pas comme moi ^^), qui tombe par hasard sur une de ces œuvres en faisant des recherches, peut tous de suite être dégout voir même répugner. Cependant quand il parlera de ces recherches, il nommera Beau, car il a marqué son esprit. Et oui, les œuvres d’art connu ne sont pas forcément les plus agréables à regarder!

Lien : http://beauwhiteart.blogspot.fr/

Commentez sur ma page Facebook et dite moi si cela vous choque!

 

 

Graham GERCKEN

 

Voici des peintures de l’artiste de gain de paysage australien Graham Gercken, que j’ai découvert lors d’un projet sur le thème de la représentation du paysage.

Graham est un artsite passionné par la nature, pour lui « rien n’est plus beau qu’un paysage en automne ». Il a toujours été fasciné par la couleur, et c’est en voyant, un jour d’automne, les feuilles d’un arbre roussi dans le reflet d’une rivière, qu’il découvre sa passion. Les thèmes de ces peintures comprennent les falaises abruptes des Blue Mountains Canyons, les déserts arides de l’Australie centrale et Amérique du Sud-Ouest, les couleurs d’automne à de magnifiques plages du littoral et des dunes.

En effet, pour beaucoup d’artiste, les plus belle couleurs ne se trouve pas sur la palette d’un peintre, mais dans se qui nous entour : la nature. Les différents bleu de l’océan, les multiples dégradés que l’on peut voir dans le ciel à différentes heures de la journée, les feuilles en automne… c’est toutes ces harmonies colorées que voudrait transmettre Graham.

On pourrait penser que pour cet artiste, le retour à la nature est inévitable dans le monde de l’art : la nature , la roche, le pigment, la peinture, la toile, la représentation d’un paysage. « Nous étions poussière et nous redeviendrons poussière » a-t-on dit un jour, et bien, Graham, lui, n’est que nature…

Lien : http://fineartamerica.com/profiles/graham-gercken.html

Qu’en pensez-vous? RDV sur ma page Facebook pour commentez.

 

 

Marius MARKOWSKI

Marius Markowski est un artiste numérique suisse. Et oui un artiste NUMERIQUE!!! En regardant ces œuvres on croirait voir une toile a la peinture à l’huile, mais non, c’est bien du numérique.
Marius a commencé de peindre avec de la peinture à l’huile, de la vrai! Puis il s’est découvert une passion pour la peinture numérique : principe d’une tablette (toile) d’un stylet (pinceau) et d’un ordinateur (peinture).

Dans ces tableau on peut voir une certaine dynamique, un mouvement, comme s’il arrivait à capter l’instant présent.
Un travail magnifique qui mérite de s’y attarder. Aller vite voir ces couleurs chaudes et lumineuses, et cet univers propre a l’artiste : le rêve.
Lien : http://ego-alterego.com/2013/02/marius-markowski-digital-painting/
Rejoignez moi sur facebook et commentez!

 

Georges MATHIEU

« La fascination pour un art que seul son auteur peut comprendre, est paradoxale. »   Cette phrase reflète beaucoup le travail de Georges Mathieu.

 

Le peintre Georges Victor Mathieu, dit Georges Mathieu né à Boulogne en 1921 vient de mourir. Toute la presse en fait l’écho, notamment L’Express, Le Figaro, Libération, Le Monde, La Croix, Le Point. Ce fils de banquier n’a pas reçu de formation académique. Il a commencé  des études de droit, de lettres et de philosophie et d’anglais. Dès 1942 il peint tout en enseignant.

 

En 1946 il expose pour la première fois au « Salon des moins de trente ans » et l’année suivant au « Salon des réalités nouvelles ». Ces œuvres tachistes sont alors réalisées en appliquant les couleurs sorties des tubes sur la toile avec les doigts. Sa démarche gestuelle et spontanée fait penser à l’approche de Pollock qu’il a fait connaître en France. Il veut ainsi s’opposer à l’abstraction géométrique. En 1947, il est lance le concept de «  l’abstraction lyrique »  lors d’une exposition qui, à la Galerie du Luxembourg, réunit Atlan, Abac, Arp, Bryen, Hartung, Riopelle, Ubac et Mathieu. Dans les années 1950 il réalise lors d’happenings, en public, des toiles de grandes dimensions dans un délai très court.

 

Dans les années 1960, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris, mais aussi de Cologne, Bale, Genève,  lui consacrent des rétrospectives. Il est alors célèbre dans le monde entier. André Malraux le qualifie de « calligraphe occidental ». Il est alors le symbole du peintre officiel. Mais de nos jours sa  cote avait baissée. Cet artiste « touche à tout » a créé la pièce de dix France, le trophée des Sept d’Or, le logo d’Antenne 2, dessiné des timbres-postes, les plans d’une usine, des affiches pour Air France, imaginé des bijoux, des meubles et des tapisseries ou encore de la vaisselle.

 

J’espère que cet artiste vous aura plu autant qu’à moi, commentez sur Facebook.

Lien : http://www.academie-des-beaux-arts.fr/membres/actuel/peinture/mathieu/fiche.htm

Dan FLAVIN

Voici un nouvel artiste intéressant !

 

Dan Flavin est un artiste contemporain américain né en 1933 et décédé en 1996. Il est – avec Donald Judd, Carl Andre ou encore Sol Lewitt, un des représentants de l’art minimal.

 

Ayant d’abord pratiqué le dessin, le collage et la sculpture, il utilise dès 1963 des tubes fluorescents pour travailler la forme et la couleur. Dan Flavin utilise du matériel industriel aux formes simples trouvé dans le commerce, de quatre longueurs standard et en neuf couleurs. L’artiste installe ses œuvres dans des lieux où les tubes fluorescents constituent généralement l’unique source de lumière. Cette unique source lumineuse nous fait nous interroger sur la véritable nature de la lumière.

 

Ses œuvres sont constituées de tubes, apparents ou cachés, mais également de leur reflet sur les murs et le sol. Les tubes d’intensité, de couleur et de longueurs différentes mettent en valeur ou créent un contraste avec l’architecture du lieu. À partir de 1967, ses œuvres sont crées et adaptées à un lieu unique. Avec de simples tubes colorés qu’il combine, Dan Flavin interroge l’espace et la perception.

 

C’est ainsi qu’on se rend compte qu’une œuvres ne né pas toujours d’une simple toile ou bloc de marbre. Chaque artiste apporte une vision différente de l’art. Pour Flavin, l’art est en relation avec la lumière : pas de lumière, pas d’œuvre à regarder. Il retourne donc à la source d’une œuvre d’art, à l’élément peut apprécier par le public, la lumière. Une façon de montrer qu’une œuvre ne devient pas œuvre juste avec  un simple pinceau et une toile… Je vous laisse méditer sur cela et rejoindre ma page Facebook pour vous exprimer.

Lien : http://www.mamco.ch/artistes_fichiers/F/flavin.html

12345...22

Auteur :

supermandesign

Sondages

Voulez-vous plus de renseignement sur la classe d'arts appliqués (sujet de cour, projet en image, photo de carnet de croquis...)?

Chargement ... Chargement ...
juillet 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Loaning02 |
L'imperfection |
Zillahcostumes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terador2013
| Sabrinahel
| Conaitrelaculturefrancoisem...