• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 30 octobre 2013

Archives pour 30 octobre, 2013

Antoine BOURDELLE

Antoine Bourdelle, né Émile Antoine Bordelles à Montauban le 29 octobre 1861et mort au Vésinet le 1eroctobre 1929, est un sculpteur et artiste peintre français.

Élève d’Alexandre Falguière, il fréquente l’atelier de Jules Dalou et travaille comme praticien pour Auguste Rodin pendant quinze ans. Il enseigne auprès de nombreux élèves dont certains, tels Matisse, Maillol, Iché, Giacometti ou Richier, sont des artistes majeurs de leur génération. Il connaît une renommée internationale avec ses sculptures monumentales comme Héraklès archer.Son fils Pierre Bourdelle (1903-1966) est un sculpteur et décorateur américain.

 

S’orientant vers la sculpture, il décroche une bourse d’études à l’Académie des beaux-arts de Toulouse en 1876. Il suit ensuite peu de temps les cours de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris où il a pour maître Falguière. Membre de la « bande à Schnegg », il était l’ami de Gaston Schnegg, Lucien Schnegg, François Pompon, Jane Poupelet, Léon-Ernett Drivier, Jules Desbois…

Remarquez le détail dans ces œuvres et la facture (surface) très caractéristique de cet artiste.

Rejoignez-moi sur FACEBOOK et commentez cet artistes!

Site : http://www.evene.fr/celebre/biographie/antoine-bourdelle-4585.php

 

Camille CLAUDEL

Camille Anastasia Kendall Maria Nicola Claudel est née en 1864, et morte en 1943.Camille est une sculptrice française, sœur du poète et écrivain Paul Claudel. Elle a entretenu une relation passionnelle et tumultueuse avec le sculpteur Auguste Rodin, de vingt-quatre ans son aîné. Cet amour impossible, ainsi que son internement psychiatrique en 1913, la murant dans le silence le plus total, lui ont donné une aura égalant son génie.
Depuis son adolescence, Camille est passionnée par la sculpture et commence très jeune à travailler la glaise.Elle suit, tout d’abord, des cours à l’Académie Colarossi. Par la suite, elle loue un atelier avec des étudiantes anglaises.Camille a d’abord étudié avec Alfred Boucher. Celui-ci partant à Paris, il demande à Auguste Rodin de le remplacer pour son cours de sculpture qu’il donne au groupe de jeunes filles. Ainsi Camille et Rodin font connaissance, en 1883.
Très vite, la connivence puis la complicité artistique s’installent ; devant le génie de Camille, l’originalité de son talent et sa farouche volonté, Rodin ne résiste pas longtemps. Camille influence profondément Rodin, qui modèlera « l’Éternelle idole », « le Baiser » (ils y travaillèrent à deux), ainsi que la monumentale « Porte de l’Enfer »… Suivront également des œuvres comme « la Danaïde » ou « Fugit Amor ».

 
Comprenant que le monde de l’art continuera à ne voir en elle que l’élève de Rodin, Camille Claudel décide de quitter celui-ci.Les dix années qui suivront seront les plus productives de sa carrière, mais elle ne recevra aucune commande de l’État. En effet, Camille défie la morale sexiste du monde de l’art de l’époque en sculptant le nu avec la même liberté que les hommes. À la fin de sa carrière, elle reçoit enfin une commande lorsqu’elle sculpte le nu saisissant d’une femme seule et mourante « Niobide blessée ».
Rejoignez-moi sur FACEBOOK et donner votre avis!
Lien :  http://www.camilleclaudel.asso.fr/



Loaning02 |
L'imperfection |
Zillahcostumes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terador2013
| Sabrinahel
| Conaitrelaculturefrancoisem...