Page d'archive 2

James TURRELL

Nouvel artiste découvert se matin même! J’ai toujours été fasciné par la lumière et se que l’on peut en faire. Aujourd’hui je vous présente un artiste qui crée des œuvres toutes en lumière, éblouissant! Pilote d’avion pour gagner sa vie, véritable connaisseur de Saint-Exupéry, James Turrell né en 1943, réside en Californie dans les années 70, lorsqu’il fait la connaissance d’un collectionneur italien, le conte Panza di Biomo, en visite aux États-Unis pour se rendre au « Lightening Field » de Walter de Maria. À cette époque, la Californie est encore une région isolée du reste de l’Amérique. James Turrell incarne un nouveau courant artistique, dit « Light and Space », qualifié de courant luministe ou de minimalisme californien, qui deviendra internationalement reconnu, grâce au soutien inconditionnel du conte Panza di Biomo. L’appropriation et la transformation de la lumière naturelle, particulièrement intense, voire cristalline, dans cette région des États-Unis, fonde la démarche de l’artiste.

 

 

 

James Turrell réalise ses sculptures de lumière dans des pièces où il vide totalement l’espace, obstrue les ouvertures et procède à de fines découpes dans les murs, afin de contrôler l’entrée de la lumière. Ces espaces dénués d’objets sont ainsi essentiellement habités par la lumière.

Lien : http://jamesturrell.com/

Commentez sur Facebook et aimez!!!

Joseph Mallord William TURNER

Joseph Mallord William Turner est un peintre, aquarelliste et graveur britannique, né le 23 avril 1775 à Londres et mort le 19 décembre 1851 (à 76 ans) à Chelsea. Initialement de la veine romantique anglaise, son œuvre est marquée par une recherche novatrice audacieuse qui fait considérer celui que l’on surnomme le « peintre de la lumière » comme un précurseur de l’impressionnisme, avec son contemporain John Constable.

Artiste impressionnant par sa métrise de la couleur, des formes, de son pinceau. Il fait en sorte que la couleur soit assujettie au dessin ( c’est la couleur qui crée le dessin). Sans la couleur, ces tableaux n’aurais pas une si grande valeur. Sa façon de peindre par taches colorées est remarquable, il arrive a nous transmettre l’ambiance du lieu et de l’instant. Il aime beaucoup représenter des scène de soleil couchant pour la diversité de ces teintes et dégradé.

Qui n’a jamais regardé un couché ou lever de soleil en se demandant comment un élément jaune orangé, tel que le soleil, pouvait créer autant de teintes diverse en effleurant l’horizon? Turner a bien compris que la lumière joue un rôle très important dans la vision du monde et des paysages qui nous entour, et donc dans leur représentation sur une toile. Sur un même tableau, il peut mélanger couleurs chaudes (rouge, jaune, orange) avec des couleurs froides (vert, bleu, violet) et créer un contraste qui fait ressortir des ambiances très spéciales du tableaux.

Je m’arrête ici dans mon analyse avant de me laisser emporter par mon admiration. N’hésitez pas a aller voir plus de ces œuvres et à les commenter sur Facebook.

Lien : http://www.william-turner.org/

Frank STELLA

Frank Philip Stella, né le 12 mai 1936 à Malden, est un peintre américain considéré comme un précurseur du minimalisme ainsi qu’un des principaux représentants de l’Op Art avec Joseph Albers.
le plasticien s’empare également de l’aluminium et du cuivre pour réaliser une série de peintures alternant des bandes régulières de peinture colorée et de minces filets laissés vierges. L’artiste est alors un des premiers à explorer d’autres formats que le rectangle ou le carré, comme en atteste sa série ‘Irregular Polygon’, initiée au milieu des années 1960. C’est durant cette même période qu’il produit ‘Protractor Series’, des oeuvres où s’entrelacent courbes et carrés. Dès 1975, le peintre s’oriente cependant vers des constructions en relief, enchevêtrant une myriade d’arabesques colorées et des motifs découpés – allant des oiseaux exotiques aux vagues. Il est aussi l’auteur de sculptures colossales en acier poli ou brûlé, parfois inspirées du ‘Moby Dick’ d’Herman Melville. Deux rétrospectives de son oeuvre sont présentées au Museum of Modern Art de New York, respectivement en 1970 et 1987, et ‘Le Prince de Hambourg’, une de ses sculptures, est installée à la National Gallery of Art de Washington en 2001. Une véritable consécration pour cet artiste précurseur, qui a dominé sans conteste la scène artistique des années 1950.
Pour Frank,  ” L’abstraction est de toutes les démarches picturales celle qui a le plus de chances de prendre en compte la somme du savoir acquis par notre culture. Elle est adaptable et évolutive. Elle n’a pas besoin de faire des impasses peut-être même pas sur la figuration » autrement dit, Frank pensse que la peinture n’a pas besoin de représenter quelqu’un ou quelque chose, elle se suffit a elle même. Pour cet artiste, et beaucoup d’autres, la peinture doit suivre un chemin et non pas s’en détourné avec la représentation. C’est pour toutes ces raisons que Frank peint uniquement des bandes de couleurs.
Plus de Sujet, Plus de Formes, Plus de mouvements, mais de la couleur sur un grand format. Les Formes sont délibérément simplifiées a l’extrême, ramenées a leurs structures élémentaires, trait, point, cercle, carré et rectangle, fermement articules. Les lignes, plans et traces géométriques sont orchestrés dans la simplicité la plus radicale obligeant l’observateur a percevoir le « minimal » dans l’œuvre d’art, nettoyée de toute représentation subjective. Les couleurs vives, réduites à deux ou trois, s’imposent dans chaque œuvre et évitent tout effet spatial. Muette, impersonnelle et insignifiante, elle provoque l’œil du spectateur par l’appel chromatique, plus ou moins intense et par la surface sur laquelle s’entend cette couleur.
Au contraire de beaucoup d’artistes, il s’est intéréssé a la peinture elle-même et pas a sa représentation sur la toile. Il est revenu au base de la peinture : la peinture elle-même, le format et le support.
Allez découvrir ces oeuvres peut ordinaire dont on connait peu de chose.
Lien : http://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=FR_R-245a43202e74a929bc4d383bd37be5&param.idSource=FR_P-245a43202e74a929bc4d383bd37be5
Et commentez sur Facebook!

Barnett NEWMAN

Barnett Newman est un peintre américain. Il est l’un des représentants les plus importants de l’expressionnisme abstrait et l’un des premiers peintres de la Colorfield Painting.
Trois idées fondamentales façonnent ses pensées et son travail. La première, dérivée des écrits de l’anarchiste russe Peter Kropotkin, est sa foi dans la responsabilité de l’individu de se libérer de tout dogme, qu’il soit de gauche ou de droite. La deuxième, inspirée par l’art kwakiutl de la côte Nord-Ouest, est sa compréhension de la réalité propre de la forme abstraite et du pouvoir qu’elle possède de transmettre des idées et des sentiments directement sans référence au monde visuel. La troisième, suscitée par sa réaction aux tumulus indiens qu’il a vus lors d’une visite en Ohio et qu’il approfondit plus tard grâce au concept mystique juif de makom – le « lieu » où Dieu est – est son désir de créer dans ses tableaux un sentiment du lieu qui dégagerait le même mystère.

Pour Newman, ce sentiment d’être situé constitue la dimension spirituelle fondamentale de l’art; par l’attention qu’il accorde au lieu dans ses tableaux, il espère donner au spectateur un « sentiment de sa propre totalité, de sa propre singularité, de sa propre individualité et, simultanément, de sa relation aux autres, qui sont également séparés.»
En effet, dans ces oeuvres abstraites, qui ne nous parraisse que de « vulgaire » forme géométrique, il nous fait passer un message. Il s’interresse beaucoup a la qualité physique de ses tableaux.Il crée même sa propre peinture en combinant le pigment synthétique de la peinture magma, à de l’huile ou à de la détrempe pour parvenir à des contrastes chromatiques d’opacité et de profondeur.
Mort d’un arret cardiaque le 4 juillet 1970, on ne saurra jamais vraiment se qu’il voulais nous transmettre à travers ces peinture, mais il restera tous de même un grand artiste.
Lien : http://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=FR_R-b3408bd3b8ec7a8bfec9ee564f8d526&param.idSource=FR_P-b3408bd3b8ec7a8bfec9ee564f8d526
Commentez sur ma page Facebook!

PORTE OUVERTE Lycée Yzeure

Le lycée Jean Monnet à Yzeure ouvrira ses portes le 21 et 22 février 2014. Des travaux de la classe d’Arts Appliqués post bac y seront exposés, et les élèves (dont moi) seront là pour tout renseignement ou visite guidé. Si vous souhaitez me rencontrer, demandez Rose en terminale AA.

Y seront aussi exposés : les travaux des BTS design de produit, les DSAA diplôme supérieur d’arts appliqués design, les MANAA mise a niveau d’arts appliqués, les DMA art du verre et du cristal, les CAP verrerie et ferronnerie, les BMA verrerie, ainsi que toutes les formations enseignées dans cet établissement.

Vous pouvez me contacter pour tous renseignement supplémentaire sur ma page Facebook. Je métrais des photos ainsi que des explications sur mon blog (les semaines suivantes le 22 et 23 F.). Venez nombreux et donnez moi votre avis!

PS: Merci à tous pour ces 6500 visites! :)

#Rose

12345...22

Auteur :

supermandesign

Sondages

Un artiste préféré?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Loaning02 |
L'imperfection |
Zillahcostumes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terador2013
| Sabrinahel
| Conaitrelaculturefrancoisem...