Archives pour le mot-clé 'metal'



Richard VAN AS

Richard Van As, un charpentier sud-african, a eu l’idée de cette prothèse de main, créée grâce à une imprimante 3D. Destinée aux enfants et aux adultes, elle ne coûte que 100 euros en matériel. Ses plans sont téléchargeables gratuitement via Internet.
Site officiel : www.thingiverse.com

Tony COCHRAN (Luthier)

Le steampunk, au départ un genre « rétrofuturiste » un peu marginal, repose sur l’industrialisation et l’ère néovictorienne. Lorsque ce mouvement s’entrelace à la guitare électrique, nous avons droit à des réalisations des plus étonnantes!

C’est à partir de son atelier de Columbus, aux États-Unis, que le luthier Tony Cochran fait revivre des instruments désuets (ou carrément inutilisables) qu’il récupère dans les ventes-débarras ou en ligne, sur les sites de petites annonces. Ensuite, il les retape, puis il incorpore à celles-ci toutes sortes d’objets récupérés, comme des fragments de cuir, des plaques d’aluminium ou des morceaux de ferraille rouillée provenant d’un vieil engin industriel.

Tony vise à combiner des guitares qui ne servent plus et l’histoire afin de créer de véritables trésors musicaux et de les rendre à nouveau « prêtes à “rocker” »!

Une fois dans son atelier, les guitares obsolètes sont complètement démantelées, les pièces originales sont au besoin restaurées, nettoyées et traitées avec un certain nombre de produits de finition, par exemple de l’acide, du diluant à peinture, de la cire, etc. « Bien sûr, si j’ai une guitare vintage entre les mains, je vais la traiter avec grande précaution et ne pas enlever quoi que ce soit d’original ou ayant une signification historique », affirme Tony. « Par contre, un nouveau look exige une nouvelle histoire… », ajoute-t-il.

Et c’est exactement ce qui se produit. Au-delà de leur offrir une toute nouvelle esthétique, chaque guitare reprend vie avec une histoire souvent beaucoup plus raffinée et significative qu’auparavant!

Voici quelques-unes des guitares crées par Tony Cochran :

L’Alumicaster

Cette guitare personnalisée est une des préférés de Tony. C’est une guitare de type Stratocaster revêtue d’aluminium. Le matériau a été pris sur la porte de la célèbre Porsche de James Dean (voiture dans laquelle il est mort en 1955).

L’Adjusticaster

Celle-ci a aussi une histoire plutôt intéressante. Elle a été fabriquée à partir de pièces d’une guitare électrique des années 50 qui appartenait à la mère de Mary Freidenhower et d’autres pièces provenant d’une guitare délaissée par son père avant que celui-ci aille en prison.

La Tokyocaster

Cette guitare a été trouvée en 1964 (par un certain Eldon R.) dans un village entièrement dévasté par les flammes de la région du delta du Mékong, au Vietnam. Elle traînait dans les décombres. En dépit de quelques brûlures, d’un peu de corrosion, on peut maintenant en jouer.

La Sandpipier

Cette pièce remarquable a été conçue à partir d’une vieille Firebird de 1965. Tony y a joint les pièces d’une Epiphone inutilisable et quelques parties métalliques d’une boîte à bijoux ancienne.

La Memphiscaster

Cette guitare a été faite à partir de morceaux d’un satellite qui s’est écrasé au sol au cours de l’été de 1956. Son propriétaire prétend qu’il n’en joue presque jamais, car elle lui donne des étourdissements et des maux de tête…

La Boostercaster

Celle-là a été exposée au Musée national de la guitare. Selon Cochran, elle a été trouvée en Louisiane, sous le plancher d’un ancien hôpital psychiatrique, tout juste avant que celui-ci ne soit démoli. Elle était enveloppée dans une sorte de toile cirée et de la ficelle, et on disait dans une note : « Vous ne devriez pas la prendre, mais je sais que vous ne m’écouterez pas. Donc, au moins, tâchez de ne pas toucher le bouton du volume lorsque vous jouerez de cette guitare. Vous aurez été prévenu! »

La Chalicecaster

On a trouvé la Chalicecaster dans le coffre d’une vieille Cadillac 1957. « À qui appartenait-elle? Sans doute à un prêtre ou à un vampire… », prétend Tony. Il faut admettre qu’elle est tout de même particulière.

Cochran produit entre huit et 15 guitares par année et les vend directement sur son site Web, qui est géré par sa femme et partenaire Vickie Smith. Le luthier soutient que si ce n’était que de lui, il garderait probablement toutes les guitares qu’il personnalise. Bien qu’il déniche habituellement « ses guitares » lui-même, il arrive à l’occasion qu’il travaille exclusivement à partir d’une guitare ou de pièces fournies par un client.

On aime les guitares de type steampunk ou on n’aime pas, mais ce qui est bien avec les modèles réalisés par Cochran, c’est que l’ensemble de son travail demeure plutôt cohérent et non surchargé. Malgré tous ces éléments métalliques qui recouvrent le corps et la tête de l’instrument, les potards, les sélecteurs parfois énormes, les cadrans et les différentes cavités, il reste un aspect soft, voire harmonieux à l’esthétisme de ses instruments.

Bon boulot Tony!

Pour voir d’autres belles et étranges guitares steampunk, visitez le site officiel de Tony Cachran.

 

Walt Disney Concert Hall par Frank GEHRY

Le Walt Disney Concert Hall est l’un des quatre complexes de salles de spectacle formant le Los Angeles Music Center situé à Los Angeles. Il a été conçu par l’architecte Frank Gehry et fut inauguré en octobre 2003. Il héberge l’orchestre philharmonique de Los Angeles, et est donc parfois appelé le Walt Disney Symphony Hall. Il se trouve sur un terrain de 15 000 m2 dans le centre-ville, à deux pas du Civic Center et cinq cents mètres de l’hôtel de ville. Le projet est lancé grâce à une première donation de cinquante millions de dollars faite en 1987 par Lillian Disney, veuve de Walt Disney, poursuivant le vœu de soutenir l’art (voir la section sur CalArtsdans l’héritage de Disney).

En 1988, l’architecte Frank Gehry est désigné pour réaliser le plan du bâtiment. La première esquisse est dévoilée en 1991 avant celle du musée Guggenheim de Bilbao, présentée en février 1993, qui ressemble beaucoup à la salle de concert.Le budget initial du projet ne suffit pas à réaliser le complexe musical, aussi la ville de Los Angeles participe au financement de la construction des six niveaux de sous-sols (essentiellement des parkings). La famille Disney contribuera à nouveau par des dons pour un total dépassant les cent millions de dollars.

Le parking commencé en 1992 est achevé en 1996. Par manque de fonds, la construction de la salle de concert, en « forme de fleur » de béton et de verre, ne commence qu’en 1999. De nombreuses personnes, sociétés et associations participent à leur tour au financement du projet. La façade en acier inoxydable est ajoutée en décembre 2002 et l’orgue du grand auditorium au printemps 2003.

Le premier concert fut donné à l’automne 2003 par le nouveau résident des lieux, l’Orchestre philharmonique de Los Angeles. La Los Angeles Master Chorale est également l’une des principales formation à s’y produire.

Site officiel : http://www.laphil.com/philpedia/about-walt-disney-concert-hall

 

La Biosphère de Richard BUCKMINSTER FULLER

La Biosphère est un musée de l’environnement situé sur l’île Sainte-Hélène à Montréal, dans l’ancien pavillon des États-Unis de l’Expo 67. Suite à une entente avec la ville de Montréal en 1990, c’est Environnement Canada qui reçoit le mandat de définir le concept muséal, de choisir les expositions et de voir à l’animation et à la gestion du musée.

La conception du dôme géodésique de la Biosphère, le plus imposant du genre au monde, est due à l’architecte Richard Buckminster Fuller.

Site officiel : http://www.montrealenvironment.ca/the-montreal-biosphere-%E2%80%93-visionary-architecture-of-richard-buckminster-fuller/

Maison ovni à Taïwan

Dans la ville de Sanjhih à Taïwan, les maisons ont longtemps ressemblé à des OVNI. Démarée en 1978, la construction de ces étranges édifices ronds et colorés s’est arrêtée en 1989. Abandonné pendant 30 ans et curiosité régionale, le complexe  est désormais la proie des bulldozers. En effet des problème survenu pendant la construction ont anéanti le projet « L’endroit est hanté, des gens y auraient été assassinés et des accidents de la route inexplicables s’y produisent. Ce ne sont pas les rumeurs qui manquent à propos des ruines de Sanjhih, à Taiwan. C’est à la fin des années 70 qu’a débuté la construction de ce qui devait devenir une station de vacances pour Taiwanais nantis. On raconte que durant la construction des maisons OVNI, des milliers de squelettes de marins néerlandais qui avaient découvert Formose au 17e siècle auraient été déterrés. Aujourd’hui, les engins de terrassement coupent court à ces histoires. Encore un petit effort, et les OVNI de Sanjhih auront également disparu. »

Site officiel : http://villamorel.com/2012/04/25/les-ovni-de-sanjhih/

1234

Auteur :

supermandesign

Sondages

Intéressé par des photos de mes carnets de croquis?

Chargement ... Chargement ...
octobre 2019
L Ma Me J V S D
« déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Loaning02 |
L'imperfection |
Zillahcostumes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terador2013
| Sabrinahel
| Conaitrelaculturefrancoisem...