Archives pour le mot-clé 'papier'

Antonia NEYRINS

Antonia N. est une grande voyageuse (près de 40 pays et de nombreux continents parcourus, Afrique, Asie, Océan Indien, Caraïbes, Polynésie, Etats-Unis, Amérique du Sud, Europe), amoureuse de la couleur et de la multiplicité des techniques (aquarelle, pastel gras, collages et récupérations) mais aussi des approches (un regard d’enfant, un cœur d’ethnologue et la plume parfois acide d’une journaliste), elle nous fait découvrir son univers et ces voyages extraordinaires. J »‘anime de nombreux ateliers de carnets de voyage avec des scolaires et des adultes (bibliothèques et milieu carcéral) en France (métropolitaine mais aussi d’Outremer) et à l’étranger et j’expose régulièrement mes carnets originaux dans des médiathèques et de nombreux festivals (IF de Cotonou, Biennale du carnet de voyage de Clermont Ferrand, Musée de La Poste à Paris, Carnets d’ici et d’ailleurs de Brest, Etonnants voyageurs de St Malo, Festival de BD reporters et de carnets de voyage de La Plagne…). » Site officiel : http://antonia-neyrins.blogspot.fr

Carne GRIFFITHS

Travaillant principalement avec des encres de calligraphie, de graphite et de liquides, tels que la fascination de thé, cognac et la vodka Griffiths avec le dessin se concentre sur la création et la manipulation de la ligne tracée. Images explorer des formes humaines, géométriques et floraux, dans une combinaison de traduction à la fois littérale et abstraite, et en réponse aux images et aux situations rencontrées dans la vie quotidienne. Les images sont enregistrées dans un sens onirique sur la page où les frontières physiques sont sans importance. Son travail crée un voyage d’évasion qui se concentre sur les scènes de crainte et d’émerveillement, la projection d’un sentiment d’abandon et invitant le spectateur à partager et explorer ce royaume intérieur.

Originaire de Liverpool, Griffiths est diplômé de l’Institut Kent of Art and Design à Maidstone en 1995. Après avoir complété un fellowship KIAD d’un an et le déplacement à Londres, il fait un apprentissage dans l’entreprise de broderie fil d’or la plus longue établie dans le monde. Là, il a travaillé comme concepteur de broderie de fil d’or pendant douze ans, avant de devenir directeur de la création. Carne produit des motifs complexes pour les militaires et le film, le théâtre, les industries de la publicité et de la mode. Ses créations ont été utilisés pour les uniformes dans les films Valkyrie, Le Dernier roi d’Ecosse, et en particulier son «manteau rouge de la mort» a été utilisé dans Le Fantôme de l’Opéra. Motifs floraux élaborés de carne pour Asprey ont été inclus dans leur première collection jamais défilé et son travail a été présenté sur la couverture brodée du programme de Royal Variety Performance 80e en 2008.

Depuis la création de son propre studio en 2010, Carne a exposé au Royaume-Uni à l’Original London Print Fair à la Royal Academy, la London Art Fair en 2011 et 2012, et à l’étranger à Urban à Ibiza en 2011 et Arts After Dark, New Orleans en 2010. Carne a également collaboré avec le photographe britannique Rankin pour une fonction dans la 2ème édition de la faim Magazine au début de 2012.

Site officiel : http://www.carnegriffiths.com/

Juan FRANCISCO

L’artiste espagnol Juan Francisco Casas réalise des portraits et des scènes de vie avec comme matériel une feuille blanche et un simple stylo Bic. Son objectif est d’être le plus photoréaliste possible. Juan Francisco Casas est né en 1976 à Jaén, Espagne. Il réside actuellement à Madrid. Il est diplômé des Beaux Arts à l’Université de Grenade. Casas est considéré comme l’un des artistes espagnols les plus prometteurs du moment. Il commence par réaliser une photographie, puis il reproduit sur papier ses modèles avec une étonnante habilité. Juan Francisco Casas traite exclusivement de ce qui lui semble majeur : des scènes de vie de la jeunesse insouciante, folle et drôle.

Site officiel : http://www.juanfranciscocasas.com/

Hina AOYAMA

Hina Aoyama fait des dentelles de papier avec une simple paire de ciseaux dans un mélange des styles traditionnels et modernes, afin de produire son propre monde à travers des découpages techniques. Hina A. est née en 1970 à Yokohama, Japon. Elle vit et travaille à Ferney Voltaire en France. La réalisation d’une œuvre avec des petits ciseaux peut prendre plus d’un mois pour une découpe de 1m sur 1m. Selon l’artiste, le processus est amusant car il soulage le stress.
Sur son travail, Hina Aoyama précise : « Je ne suis pas traditionnelle, mais je suis en train de créer un mélange des styles traditionnels et modernes et produire
mon propre monde à travers des boutures techniques en dentelle de papier. »

Un travail époustouflant par sa taille et sa précision. Une fragilité qui donne un caractère spéciale à chaqu’une de ces œuvres.

Site officiel : http://hinaaoyama.com/francais.htm

Mark POWELL

L’artiste britannique Mark Powell réutilise des vieilles enveloppes postales usagées comme des toiles pour produire des dessins incroyables avec un simple
stylo à bille, en intégrant souvent les timbres originaux. Originaire de Leeds et maintenant à Londres, Mark Powell dessine quoi que ce soit avec son stylo
Biro sur les enveloppes vieilles parfois de plus d’un siècle.

Le résultat est étrange, les enveloppes donnent un côté fané aux croquis de l’artiste, mais c’est une façon pour l’artiste de redonner vie à l’enveloppe. POWELL se sert de la caractéristique première d’une enveloppe, contenir un message intime et personnel , pour réinventer une façon d’exprimer ces sentiments et ces émotions.

Site officiel :http://markpowellartist.com/

12

Auteur :

supermandesign

Sondages

Voulez-vous une catégorie d'artiste sur les tatoueurs?

Chargement ... Chargement ...
juillet 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Loaning02 |
L'imperfection |
Zillahcostumes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Terador2013
| Sabrinahel
| Conaitrelaculturefrancoisem...